Icones et Prières

La Crucifixion

La Crucifixion
La Crucifixion

Au centre de la composition est plantée la croix ‘russe’. La branche du haut porte le monogramme de Jésus-Christ, celle du milieu porte les bras et celle du bas, les pieds, inclinée pour signifier la pente de douleur du Christ et la balance de la justice divine désormais dépendante de sa miséricorde, puisque le mal de l’homme a été vaincu par la Rédemption.
La croix est plantée sur le Golgotha, symboliquement représenté comme une petite montagne, à l’intérieur de laquelle, dans une caverne noire on voit le crâne d’Adam, qui résume en lui le mal et la mort de l’Humanité. Sur le fond de la croix, se profile la Cité de Jérusalem, symbole de l’Eglise et de l’Humanité rachetée. En haut, la Présence de Dieu le Père. La croix du Christ recrée le lien entre l’Humanité et le Père.
Les anges assistent au sacrifice avec crainte, les mains voilées en signe de vénération.
A côté de la croix sont représentés, selon l’Evangile, le Centurion romain, saint Jean, la Mère de Dieu près de Marie Madeleine et Marie de Cléopas, mère de Jean. Au pied de la croix se renouvelle la maternité de la Vierge initialisée à Noël. C’est une nouvelle maternité, non plus selon la chair mais selon l’Esprit, à laquelle le Christ l’appelle en lui confiant Jean comme fils adoptif, représentant toute l’humanité.
Du sang du Christ naît un nouveau peuple. Tous les personnages sont témoins de cet événement. Ils expriment une douleur contenue et solennelle, pleine de dignité et de libre acceptation. Le Christ est mort mais son corps est détendu, sans aucune pesanteur, et la position des jambes rappelle un pas de danse, danse de la victoire d’une vie nouvelle sur la mort.

Next Post

Previous Post

© 2020 Icones et Prières

Michel BUYSE