Icones et Prières

Entrée de Jésus à Jérusalem

Entrée de Jésus à Jérusalem
Entrée de Jésus à Jérusalem

L’icône de l’Entrée de Jésus à Jérusalem a un caractère triomphal et festif, qui anticipe, après l’austérité du Carême, la joie pascale. La vision de Jérusalem, les manteaux de couleurs vives, la luminosité de la montagne donnent à l’ensemble un aspect joyeux. Deux groupes compacts se serrent à droite et à gauche du Christ. A gauche, les disciples suivent Jésus et semblent descendre de la montagne, lieu symbolique d’un lieu saint. A droite, le peuple qui accueille celui qu’ils espèrent être leur libérateur de l’occupant romain. Ce peuple qui condamnera Jésus à être crucifié quelques jours après. A l’arrière plan paraît Jérusalem, ville très structurée, très organisée par les hommes, contrastant avec la montagne qui semble s’opposer à elle.
Jésus entre à Jérusalem comme le Messie, comme l’Epoux qui s’unit à la ville sainte, Sion, pour y faire habiter la splendeur de sa beauté et de sa gloire et pour y régner sur les nations, un règne d’Amour et non pas selon le pouvoir de ce monde. Le peuple ne l’avait pas compris.
Un rôle important est attribué dans l’icône à de petits personnages, tels des enfants. Remarquons qu’ils sont les seuls à étendre leurs manteaux au passage du Christ. En y regardant de plus près, leur corps ne sont pas des corps d’enfants mais d’adultes. Ils symbolisent toute personne, quelque soit son âge, qui a un cœur d’enfant, qui est capable de se dépouiller des choses de ce monde et pouvoir ainsi accueillir le Sauveur.
Nous pourrions nous interroger : auquel de ces trois groupes de personnages pourrions nous appartenir ?
Entre Jérusalem et la montagne sainte, l’arbre préfigure l’Arbre de Vie, la Croix. Elle est toute proche et domine la scène.
Par cette entrée triomphale s’achève la montée du Christ à Jérusalem, là où tout s’accomplira, du don total de lui-même par amour pour chacun de nous, jusqu’en sa résurrection à laquelle toute l’humanité est appelée.

Next Post

Previous Post

© 2020 Icones et Prières

Michel BUYSE